Les Gilets Jaunes : un peu de lecture

J’ai déjà exprimé mon opinion à l’égard de ce mouvement et ma position a peu de raisons de changer. Mon scepticisme quant à la possibilité d’une issue rapide et collectivement satisfaisante me semble partagé.

Qui dans les corps intermédiaires, dans les médias, parmi les intellectuels, parmi les personnalités, qui travaille à créer les conditions d’un dialogue confiant entre un mouvement volontairement informe et un gouvernement aux règles protocolaires certes un peu rigides mais garantes d’une certaine forme de démocratie ? Au lieu de cela, chacun joue sa propre partie en ignorant parfaitement celle d’autrui et en se déresponsabilisant avant tout. En fait, nous sommes tous responsables.

On peut remarquer dans tout ça une position intéressante qui est celle de Laurent Joffrin dans sa lettre politique quotidienne publiée dans Libération. En effet, alors qu’on ne peut pas le taxer ‘macronisme’, il n’est pas davantage ‘Gilet Jaune’ et ainsi on trouve chez lui une analyse et des commentaires qui ont le mérite de le situer au-dessus du jeu.

Il y a une autre publication qui par nature nous offre un peu de hauteur, c’est la revue en ligne The Conversation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *