Le retour des communs

Note de lecture de « Le retour des communs – La crise de l’idéologie propriétaire », ouvrage collectif rédigé sous la direction de Benjamin Coriat, professeur de Sciences économiques à l’Université Paris13, et publié en 2015 aux éditions Les Liens qui Libèrent. Cet ouvrage a été publié avec le soutien de l’Agence nationale de la recherche (ANR).

En 2009, l’Académie de Suède envoyait un double message au monde en choisissant Barack Obama, Prix Nobel de la paix, et surtout en décernant le Prix Nobel d’économie à Elinor Ostrom pour l’ensemble de ses travaux consacrés aux biens communs dont notamment son ouvrage de référence : « Governing the commons ». Continuer la lecture de « Le retour des communs »

Ruralité : quel avenir ?

René Souchon, inspecteur général de l’agriculture, ex-président du conseil régional d’Auvergne, ancien secrétaire d’Etat puis  ministre délégué chargé de l’Agriculture et de la Forêt, a publié en février 2017 chez les Editions de l’Aube, un ouvrage intitulé : « Ruralité : quel avenir ? ». Ce titre est complété par un sous-titre : « Citadins, cela vous concerne aussi. »

Beaucoup de longueurs dans cet ouvrage, surtout pour le lecteur qui ne serait pas familier avec les acronymes de la fonction publique territoriale. La glorification du concept de comité de pilotage ne semble pas suffisant comme base théorique pour un tel ouvrage. Mais on retiendra surtout des exemples pratiques opérationnels.

Ainsi je recommande les anecdotes de la troisième partie ; elles sont essentielles car elles dépeignent des succès de développement rural.

Le chapitre sur la révolution numérique m’a laissé sur ma faim. Comme toujours on ne voit pas de révolution exceptionnelle, une transition est nécessaire. On peut craindre de voir les vaches, les personnes âgées et les détenus se promener avec le même bracelet électronique…

Le sixième chapitre et la conclusion se lisent plus facilement.

Si ce livre a une qualité, c’est bien celle de montrer par l’exemple que les territoires qui ont choisi de prendre en main leur avenir, réussissent des paris impressionnants. Il nous dit également les nouvelles complémentarités qui existent entre métropoles et espaces ruraux, bref nous avons autant de cartes en main que les autres territoires.

Le livre fait notamment référence à la mission « Nouvelles ruralités » dont voici le rapport.